English »

avril 2012

Josette Massy-Forget et Jean-Marie De Koninck seront honorés par la Société québécoise des professionnels en relations publiques

Montréal, le 30 avril 2012 – La Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) rendra hommage à deux personnalités québécoises hors du commun – Josette Massy-Forget et Jean-Marie De Koninck – lors de la soirée des Prix d’excellence qui seront décernés le 31 mai prochain dès 18 h au Palais des congrès de Montréal.
 
C’est à Josette Massy-Forget, présidente du conseil et fondatrice du cabinet Massy-Forget relations publiques et cofondatrice de l’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec (ACRPQ), que la Société remettra cette année le Prix Yves-St-Amand décerné à un professionnel des relations publiques qui, tout au long de sa carrière, s’est distingué par la haute qualité de ses activités professionnelles et de son engagement envers la profession et la relève.
 
Pour sa part, Jean-Marie De Koninck, président-fondateur de l’Opération Nez rouge et président de la Table québécoise de la sécurité routière, recevra le Prix Hommage que la Société décerne à une personnalité qui incarne de façon remarquable une saine pratique des relations publiques – dans le plus grand respect de l’intérêt public – et qui les reconnait comme fonction de gestion stratégique. 
 
Josette Massy-Forget : une pionnière
La feuille de route de Josette Massy-Forget est éloquente. « Sa passion pour l’entreprenariat et la consultation, ses multiples actions visant à assurer aux femmes une place de premier plan dans le monde des affaires québécois et sa contribution au rayonnement et à la reconnaissance de la profession, que ce soit dans le milieu universitaire ou au sein de nombreux conseils d’administration, font de Josette Massy-Forget un exemple à suivre », affirme Dominique Roy, agréée en relations publiques (ARP), présidente des Prix d’excellence 2012 de la SQPRP et conseillère aux communications à l’Union des producteurs agricoles. 
 
 
Jean-Marie De Koninck : l’intérêt public avant tout
« Quant au président-fondateur de l’Opération Nez rouge et président de la Table québécoise pour la sécurité routière, Jean-Marie De Koninck, nous saluons à la fois ses talents de vulgarisateur, sa passion communicative pour les sciences et les mathématiques, son engagement constant au sein de la communauté pour une multitude de causes et bien sûr son travail remarquable, au nom de l’intérêt public, pour la sécurité routière partout au Québec », tient à préciser Dominique Roy.
 
Soyez des nôtres pour leur rendre hommage
Les Prix d’excellence de la Société québécoise des professionnels en relations publiques sont là pour faire connaître et reconnaître, au sein de l’industrie et de la communauté des affaires du Québec, la valeur ajoutée qu’apporte cette fonction de gestion et dont l’une des nombreuses responsabilités consiste à mettre en relations les différents publics d’une organisation, afin qu’ils puissent se parler, s’écouter et mieux se comprendre. Les volets « stratégique » et « tactique » du concours,  avec leurs neuf catégories, mettent en lumière une facette différente et complémentaire des champs d’intervention des professionnels des communications et des relations publiques.
 
Les coprésidentes de la Société, Sylvie Castonguay, ARP et Manon Desrosiers, invitent tous les professionnels de l’industrie – membres et non membres de la SQPRP – au rendez-vous le plus attendu des communicateurs du Québec. Celui-ci aura lieu le jeudi 31 mai 2012, à 18 h, au Palais des congrès de Montréal. Il est possible de se procurer des billets sur le site web de la Société.
 
À propos de la Société québécoise des professionnels en relations publiques
La Société québécoise des professionnels en relations publiques constitue le plus important regroupement de professionnels en relations publiques du Québec avec plus de 600 membres. Sa mission est de faire connaître et reconnaître le rôle stratégique des professionnels en communications et relations publiques  dans le développement des organisations et d’encadrer la pratique des relations publiques qui doit s’exercer dans le plus grand respect de l’intérêt public. La SQPRP, ainsi que 16 autres sociétés provinciales, fait également partie de la Société canadienne des relations publiques. Ses membres en règle, qui doivent respecter un code de déontologie, adhèrent aussi à Global Alliance, un important réseau international comptant plus 160 000 praticiens et enseignants qui consacrent leurs talents et leur expertise aux communications et aux relations publiques.
 
– 30 –
 
Renseignements : 
Michèle Jean
SQPRP
Tél. : 514-845-4441
Courriel : info@sqprp.ca

Relations Publiques: «Comment devenir une entreprise sociale?»

Chaque mois, Infopresse publie une chronique d’un membre de l’Alliance des cabinets de relations publiques; ce mois-ci, Marie-Josée Gagnon donne cinq conseils pour devenir une entreprise sociale.

Dans un avion de Southwest survolant les États-Unis, Becky, une agente de bord, annonce au micro: «Mesdames et messieurs, je suis désolée de vous déranger, mais je crois que vous aimeriez savoir que nous avons une vedette parmi nous. Enfin, pas tout à fait, mais il est certain qu’un jour, ce jeune homme deviendra un artiste réputé.» Abraham a 9 ans et a fait un superbe dessin, qui montre bien son talent exceptionnel. Je vais l’afficher pour que nous puissions tous en profiter! Imaginez la joie de l’enfant et de ses parents quand Becky a accroché le dessin à l’aide de pansements adhésifs!

Cette sympathique anecdote, rapportée par le blogueur et spécialiste en médias sociaux Jay Baer, n’est pas qu’un heureux hasard. C’est un exemple de ce que fait une véritable entreprise sociale.

Suite